Back to top

Les Réfugiés connectés

Recherches en cours

Depuis décembre 2015, l’artiste chinois Ai Weiwei met la crise des réfugiés au centre de son œuvre. Pour le Forum Vies Mobiles, il s’intéresse spécifiquement à la façon dont ils communiquent, se repèrent et se déplacent grâce au smartphone, devenu pour beaucoup leur bien le plus précieux, un outil de survie. Dans l'exposition virtuelle Les Réfugiés connectés, disponible sur Artistic Lab, suivez au fil des mois le cheminement art-sciences sociales emprunté par Ai Weiwei et la sociologue de la mobilité Mimi Sheller.

Acteurs de la recherche

L'artiste

 

Contact : Eléonore Hermand

Découvrez sur Artistic Lab de nouvelles vidéos de l’artiste ainsi qu’une interview exclusive d'Ai Weiwei en deux volets dont voici la bande-annonce :

Ai Weiwei - Les Réfugiés connectés - Bande-annonce from Forum Vies Mobiles on Vimeo.


Quel rôle pour le smartphone dans « l’immobile mobilité » des réfugiés ?

La mobilité semble toujours aller de pair avec la capacité à communiquer, comme si, sans communication, nous devenions incapables de nous déplacer. Comment se renseigner sur l’itinéraire, le mode de transport, la destination, les différentes possibilités, sans pouvoir communiquer ? Comment faire savoir aux autres où nous sommes ? Cette imbrication de plus en plus accrue entre mobilité physique et virtuelle interroge également notre dépendance aux infrastructures qui permette à ces nouvelles formes de communication d'avoir lieu.

Dans le cas des réfugiés, ces questions deviennent cruciales : et si cette connexion mobile déterminait la possibilité de retrouver ses proches, d’envoyer un signal de détresse, d’obtenir de l’argent, de préparer la prochaine étape ou tout simplement de connaître l’itinéraire à emprunter ? Si l'on a longtemps parlé de la "double-absence" des migrants (à la fois du pays d'origine et du pays d'accueil), certains chercheurs évoquent désormais la "double-présence", rendue possible grâce aux TIC et plus particulièrement aux smartphones. Ce phénomène intervient dès les prémisses de leur trajet périlleux et incertain en permettant aux réfugiés de rester en contact avec leur proches tout en organisant leur arrivée en Europe. Grâce à l’utilisation des smartphones, ils réassemblent leur liens sociaux à distance.



Thématiques associées :

Théories