Back to top

Dossier – La gratuité des transports en commun

Research by theme
Début: Février 2020
Fin: Février 2020

La gratuité des transports n’est pas une idée nouvelle, mais connaît un regain d’intérêt depuis l’annonce du passage à la gratuité de deux réseaux de tailles significatives : ceux de l’agglomération de Niort (100 000 habitants) et de la communauté urbaine de Dunkerque (200 000 habitants). Le succès de l’expérience dunkerquoise, qui intègre un projet plus vaste d’aménagement urbain et de renouvellement de l’offre de transport, est aujourd’hui à l’origine de vifs débats jusque dans les plus grandes villes françaises. La gratuité peut-elle favoriser le report modal et limiter l’usage de la voiture individuelle ? Est-elle une mesure de justice sociale ou une utopie économique ?

Acteurs de la recherche

Acteurs de la recherche

 

LES ARTICLES DU FORUM VIES MOBILES SUR LA GRATUITÉ DES TRANSPORTS EN COMMUN



VIDÉO – Pourquoi la gratuité des transports collectifs gagne-t-elle du terrain ?

Par Maxime Huré (maître de conférence en sciences politiques à l’université de Perpignan)

En France, comme dans le monde, de plus en plus de ville décident de proposer la gratuité des transports en commun. Pour quelles raisons ? Le point avec Maxime Huré, Maître de conférence en sciences politiques à l’université de Perpignan.



VIDÉO – L’avenir des transports collectifs gratuits : aujourd’hui Dunkerque, demain Paris ?

Par Maxime Huré (maître de conférence en sciences politiques à l’université de Perpignan)

Nouveaux usagers, développement des activités, report modal… la gratuité des transports collectifs testée à Dunkerque, une ville qui compte près de 200 000 habitants, pourraient inspirer des agglomérations comme Paris et faire vaciller certaines idées reçues.



REGARDS CROISÉS – Voyager sans tickets ?

Par Jean-Louis Sagot-Duvauroux et Allan Alaküla

Le philosophe Jean-Louis Sagot-Duvauroux est de ceux qui, comme Paul Ariès , portent un projet politique de généralisation de la gratuité à tous les services et besoins fondamentaux. Allan Alaküla, représentant de la plus grande ville européenne à avoir instauré la gratuité des transports pour ses résidents, Tallinn, défend pour sa part une position pragmatique face aux enjeux sociaux et environnementaux liés à la mobilité.



REGARDS CROISÉS – La gratuité des transports fait-elle ses preuves ?

Par Philippe Duron et Arnaud Passalacqua

Gratuité des transports en commun.JPG

Rendre les transports en commun gratuits, l’idée fait son chemin. À la fin de l’année 2021, 36 agglomérations s’y étaient converties en France. Ses partisans défendent ses bienfaits en termes d’égalité et de report modal, tandis que ses détracteurs en dénoncent le coût et des résultats jugés incertains. Mais que nous révèle le terrain ? Quels sont les problèmes qui émergent, et quelles sont les solutions ? Arnaud Passalacqua, membre de l’Observatoire de la gratuité, et Philippe Duron, président de TDIE, débattent ici sur la validité de la gratuité des transports comme réponse aux défis contemporains de la mobilité.



Les travaux de l’Observatoire des villes du transport gratuit

L’ Observatoire des villes du transport gratuit a été créé suite à l’étude menée à Dunkerque et au constat d’un manque de connaissances sur les expériences de gratuité des transports. Le Forum Vies Mobiles y est représenté puisque Sylvie Landriève, codirectrice du Forum, est membre de son comité scientifique. Dans le cadre de la campagne des élections municipales de 2020, l’Observatoire publie une série de cartes thématiques, dont la première porte sur l’historique des politiques de gratuité en France.









Source et réalisation Observatoire des villes du transport gratuit – AGUR – VIGS

L’étude du réseau de transport gratuit de Dunkerque à été l’objet d’une synthèse disponible ici :